Le découpage administratif du Liban en 2017 (muhafaza·s et caza·s)

Soumis par Michel | 17/03/2018 - 18:19 | Mise à jour : 25/01/2019 - 14:43 | Consultations : 164
Sources
Ministère Libanais de l'intérieur et des municipalités - www.interior.gov.lb
Journal Officiel - République Libanaise - www.pcm.gov.lb
Corps
Découpage administratif du Liban en 2017
Le découpage administratif du Liban en 2017

Le territoire libanais est administrativement divisé à plusieurs degrés : Muhafaza·s, caza·s et municipalités.

La muhafaza

La muhafaza (المحافظة) est une division administrative du territoire de premier degré, qui ne jouit pas de la personnalité morale.

Le Liban est divisé en neuf muhafaza·s depuis la dernière modification importante du découpage administratif du territoire, qui remonte à 2017 (loi 52 du 7 septembre 2017). Leur nombre était passé de huit à neuf avec la création de Kesrouane Al Fatouh-Jbeil.

À sa tête, il y a un muhafiz, nommé par décret pris en conseil des ministres et hiérarchiquement subordonné au ministre de l’Intérieur et des municipalités, qui dirige les services déconcentrés via le centre administratif. C’est un fonctionnaire de première catégorie, grade correspondant à celui d’un directeur général dans l’administration centrale.

Le caza

Le Liban compte 25 caza·s (قضاء), divisions administratives de second degré un niveau en dessous de la muhafaza, qui ne jouissent pas de l’autonomie administrative et financière ni de la personnalité morale.

À la tête du caza il y a un caïmacam, fonctionnaire désigné par le pouvoir central, soumis à l'autorité directe du muhafiz.

La municipalité

« la municipalité est une administration locale exerçant, dans les limites de son territoire, les attributions qui lui sont octroyées par la loi. Elle est dotée d’une personnalité morale, d’une autonomie financière et d’un pouvoir d’autogestion des intérêts locaux ».

Article 1er du décret législatif nº 118 du 30 juin 1977.

C'est une division à travers laquelle se pratique la décentralisation territoriale. Il en existait 1 029 en mai 2016. Plusieurs municipalités peuvent se regrouper et former une fédération de municipalités.